Europe

Météore, ou plaidoyer pour le journalisme d’images

Premier numéro de Météore. Image CC Jorge S. B. Guerreiro.

Lundi 13 février est sorti le tout premier numéro de Météore, dont le principe est de raconter le monde contemporain avec des photos. Un projet qui s’inscrit parfaitement dans les tendances journalistiques d’aujourd’hui.

Chacun sait l’importance du visuel dans le journalisme actuel. Les journaux doivent s’adapter à la demande de leur lectorat, très friand d’images, et ainsi délaisser les textes trop longs. Cette logique, les Suisses l’ont bien comprise. Le 13 février est paru le premier numéro du journal Météore. Distribué dans les kiosques de Suisse romande, il se définit lui-même comme un « journal imprévisible en images ».

Le but : susciter l’étonnement du lecteur avec des photos extralarges. On trouve derrière l’agence Lundi 13, d’où la date de lancement du projet. Les suivantes seront pour le moins aléatoires : le rythme de parution, pour continuer à surprendre le lectorat, se veut à la fois précis et incertain. Le journal est programmé pour sortir tous les lundis 13. À savoir entre 0 et 4 fois par an, en fonction des années.

Quant à la sélection des images, l’écriture des textes et l’élaboration des graphismes, chacun peut faire confiance à l’agence de presse LargeNetwork, basée à Genève et responsable de plusieurs publications, notamment de Largeur.com.

Avis aux amateurs de textes courts : Météore est fait pour vous ! Ceux-ci seront en effet le plus succincts possible, afin de mettre les images en exergue. Le journal ne perd pas de vue son premier objectif : appréhender l’actualité par le regard et sans précipitation. Pierre Grosjean, cofondateur de Large Network, explique :

Le photoreportage, tout comme le périodique imprimé, constitue aujourd’hui une forme de slow-journalism, une manière de se positionner à contrecourant du bombardement d’infos en continu. Nous travaillons depuis plusieurs années avec les photographes de Lundi13. À chaque fois, ils nous surprennent par la pertinence de leur regard. Nous sommes très fiers de lancer aujourd’hui ce journal avec eux.

La priorité étant donnée aux grandes images, le format a été pensé en conséquence : 54 cm sur 38,5. Selon Guillaume Perret, de l’agence Lundi 13 :

il n’y a jamais assez de photos dans les journaux et elles sont toujours trop petites — demandez à n’importe quel photographe, il vous le dira. Alors, quand l’occasion s’est présentée de créer avec LargeNetwork un magazine au format broadsheet, nous avons tout de suite été emballés. Pour nous, Météore est un laboratoire, un support pour nos audaces, mieux, une véritable orgie visuelle avec ses photos extralarges !

Et le fond dans cette histoire ? Avec ces 13 pages en couleur, le premier Météore réunit des reportages effectués au Brésil, en Suisse, au Cambodge ou encore en Ukraine. Viennent s’ajouter sept photographies qui proposent un point de vue sur notre époque contemporaine, ainsi qu’une plongée dans les archives, et deux posters. Quant au prix, il reste raisonnable pour ce qui est proposé : 5 francs suisses.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *